Images du jour

550.550 147.110

Programme de la semaine

Grille des programmes

Programme du jour

Programmes by samedi 22 juillet 2017.

Contact rm

 

Avenue: OUA n°4012
Commune de Kintambo
Kinshasa/RD Congo
+243 822 712 859
+243 999 912 298

Bienvenue

                                            

 

16e dimanche

Le blé et l’ivraie, le chrétien et le monde

Plante envahissante aux fruits noirâtres et toxiques, très nuisibles aux autres céréales, l’ivraie appartient à la famille des plantes dites graminées dont la hauteur s’élève à plus ou moins 60 cm.

Que signifie l’ivraie ?

Dans la littérature rabbinique, l’ivraie est appelée zunîm, nom proche du verbe hébreu zânâh, qui signifie se prostituer. Le mot ivraie a ainsi une connotation éthique à laquelle Jésus fait d’ailleurs allusion dans la parabole. D’abord, l’ivraie est semée pendant la nuit (cf. Mt 13,25), moment au cours duquel opèrent les gens mal intentionnés, les prostitués, etc. Ensuite, comme une personne de mauvais aloi qui sait se dissimuler, l’ivraie s’est malignement mêlée au blé jusqu’à ce qu’elle porte des épis (cf. Mt 13,26). En enfin, comme les serviteurs infidèles destinés au feu (cf. Mt 25,41), tel sera le sort de l’ivraie (cf. Mt 13,40). Bref, de par son étymologie hébraïque (zunîm, zânâh : se prostituer), l’ivraie revêt un sens péjoratif sur le plan éthique. Plante corrompue, toxique, capable de nuire à l’instar d’une personne prostituée, l’ivraie symbolise, dans la parabole, les antivaleurs susceptibles d’entraver l’épanouissement d’une société ou d’une communauté.

Le danger de l’extrémisme ou du fondamentalisme religieux

La réaction des serviteurs est tout à la fois spontanée et naturelle : «Veux-tu donc que nous allions la ramasser?» (Mt 13,28). Réaction qui rappelle d’ailleurs les propos de Jean-Baptiste en Matthieu 3,12. L’époque de Jésus et de Jean-Baptiste, caractérisée par une certaine agitation due à l’attente imminente du Messie, avait suscité des réflexes séparatistes. C’est le cas des pharisiens, des esséniens et autres groupes religieux lesquels, s’estimant purs, se tenaient à l’écart d’autres couches de la population (cf. Mt 9,11). Dans ce contexte, il va de soi que le “blé” doit se séparer de l’“ivraie” tout de suite, sans aucune dérogation. Par contre, pour Jésus qui a choisi d’être proches des pécheurs, les fréquentant et mangeant avec eux (cf. Mt 9,11), le blé peut côtoyer l’ivraie jusqu’à la moisson.

 La position de Jésus est la plus réaliste, la plus judicieuse. En effet, sur le plan pratique, la distinction entre le blé et l’ivraie est difficile à opérer tant que les deux plantes n’ont pas encore formé des épis (cf. Mt 13,26). Ainsi, une tentative précoce de sarclage ne pourra que porter préjudice au blé. La parabole de ce dimanche et la leçon de patience qui s’en dégage demeure encore d’actualité. De nos jours, à cause des excès de la mondialisation, notre planète devient de plus en plus semblable à ce champ où le blé cohabite avec l’ivraie. Dans ce contexte, nous n’avons d’attitude à adopter que celle du Christ : la patience et la prudence. Aujourd’hui, plus qu’hier, le séparatisme, l’extrémisme ou le fondamentalisme religieux ne fera qu’envenimer la situation. Le chrétien est plutôt appelé à se doter du sens du discernement et d’une grande maturité pour demeurer le levain dans la pâte, pour christianiser la mondialisation et éviter ainsi de se laisser corrompre par l’ivraie.

                                                                                 

                                                                                                                                                                                                                                                                                     P.Roger WAWA, ssp

 

                                                                                                                                                                                

PRIÈRE POUR LA CANONISATION DES BIENHEUREUX CONGOLAIS

 

PRIERE POUR LA CANONISATION DES BIENHEUREUX MARIE CLEMENTINE ANUARITE ET ISIDORE BAKANJA

 

                                    

                Bienheureux Isidore Bakanza                   Bienheureuse Anuarite

O Dieu Créateur du monde visible et invisible, dont le règne n’aura pas de fin, tu es trois fois Saint, et tu nous invites, nous aussi, à partager ta Sainteté.

Pour sauver le monde, et nous apprendre combien ton amour et ta miséricorde  sont infinis, tu as envoyé ton fils Jésus Christ, notre Rédempteur, qui ayant pris notre condition humaine, excepté le péché, règne au ciel et sur terre.

O Seigneur Jésus, nous te prions d’intervenir en faveur de la canonisation de bienheureux : Marie Clémentine Anuarite et Isidore Bakanja  qui sont modèles de la foi chrétienne sans compromission en République Démocratique du Congo, en Afrique et dans le Monde.

Nous te supplions Seigneur, pour ces martyrs : qu’ils accèdent à la couronne réservée aux Saints pour la plus grande gloire du Père et bien de ton Eglise.

O Seigneur Jésus, qu’à travers leur exemple, suscite de vaillants témoins qui luttent pour le respect de la dignité humaine au sein de notre société.

Seigneur, que l’intercession de nos Bienheureux  Marie Clémentine Anuarite et Isidore Bakanja  qui t’ont suivi de façon Héroïque et Exemplaire soit source de grâce pour la république Démocratique du Congo et d’autres pays Africains qui se préparent aux élections, afin que sous la mouvance de l’Esprit Saint, ils parviennent à une alternance saine au pouvoir et à une vraie démocratie qui garantit la justice distributive au profit de leurs peuples respectifs.

O Notre Dame du Congo, d’Afrique et du monde entier, nous nous abandonnons aussi à toi, Reine du ciel, Mère de l’Eglise et des Apôtres de tous les temps.

Que ta puissante intervention auprès de ton Fils Jésus Christ, notre Seigneur et frère, nous obtienne la grâce de la canonisation des martyrs : Marie Clémentine Anuarite et Isidore Bakanja, pour le renouvèlement de l’humanité sauvée par ton fils Jésus Christ notre Seigneur. Amen

1 «  Notre Père », 3 «  Ave Maria » et 1 «  Gloire au Père »

           Imprimatur : Son Excellence Monseigneur JEAN BERTIN NADONYE, Evêque de LOLO.

 

 

   

 

App movil

Dispositif Android 
 
Dispositif Apple
 
Dispositif Windows Phone
 

èvénements spéciaux

 

CALENDRIER DES ACTIVITES

  
I. ROSAIRE POUR LA PAIX EN RDC : CHAQUE PREMIER SAMEDI DU MOIS

Lieu: Chapelle Radio MARIA/ Kintambo MAGAZIN, Avenue OUA no4012

Heure: 08h00/heure de Kinshasa

N.B: Une Messe clôturera ce Rosaire

II. MESSE DANS DES PAROISSES

Suivez en direct sur 89.9 toutes les Messes matinales à 06h00.

Pour cette semaine la Radio Maria se trouve à la Paroisse Saint MUGAGA à SELEMBAO dans le doyenné Saint Noé MAWAGALI.

III. MESSE DE CLOTURE DU MARIATHON

      Date: Dimanche 23 juillet 2017

      Heure: 09h30'    

      Lieu: Centre Pastoral LINDONGE/Limeté

      N.B: Cette Messe qui coincide avec le deux ans d'existence des Clubs des amis de Radio MARIA CARM en sigle, sera célébrée par Monseigneur Donatien BAFUIDI NSONI Evêque auxilliaire de Kinshasa

                                           Cordiales Bienvenus à tous!

 
                         

Liens